Sylvia Robinson : Pionnière du hip-hop et fondatrice de Sugar Hill Records

Jeunesse et début de carrière

Sylvia Robinson, née Sylvia Vanderpool le 6 mars 1936 à New York, est une chanteuse, productrice et femme d’affaires américaine. Elle est surtout connue pour être la fondatrice du label Sugar Hill Records et la force motrice derrière le développement du hip-hop au début des années 1980.

Sylvia commence sa carrière musicale à l’adolescence en tant que chanteuse et guitariste. En 1956, elle forme un duo avec Mickey Baker, et ils enregistrent plusieurs succès sous le nom de Mickey & Sylvia, dont leur plus grand tube «Love Is Strange» en 1957.

Love is Strange- Mickey & Sylvia – The real thing

Carrière solo et production

Après la séparation du duo, Sylvia poursuit une carrière solo sous le nom de Sylvia Robbins et sort plusieurs singles au cours des années 1960 et 1970. En 1973, elle connaît un succès en solo avec «Pillow Talk», qui atteint la troisième place du Billboard Hot 100.

Parallèlement à sa carrière de chanteuse, Sylvia se lance également dans la production musicale. En 1968, elle cofonde avec son mari, Joe Robinson, le label All Platinum Records. Le couple produit de nombreux artistes de soul et de R&B, tels que The Moments et Shirley Goodman.

Sylvia Pillow Talk (Long Version) (HQ Stereo) (1973)

Sugar Hill Records et l’avènement du hip-hop

En 1979, Sylvia et Joe fondent Sugar Hill Records, un label qui joue un rôle déterminant dans la naissance et l’essor du hip-hop. Leur plus grande réussite est sans doute la production du premier tube de rap, «Rapper’s Delight» du groupe Sugarhill Gang, qui sort en 1979 et devient un succès mondial.

Sugar Hill Records signe et produit d’autres groupes et artistes emblématiques du hip-hop, tels que Grandmaster Flash and the Furious Five, qui sortent «The Message» en 1982, l’un des premiers morceaux de rap engagé et socialement conscient.

Héritage et décès

Sylvia Robinson est souvent surnommée la «marraine du hip-hop» en raison de son rôle crucial dans le développement et la popularisation du genre. Bien que Sugar Hill Records ait fermé ses portes en 1986, l’impact de Sylvia sur l’industrie musicale et la culture reste indéniable.

Sylvia Robinson est décédée le 29 septembre 2011 à l’âge de 75 ans.

Références

  1. Righi, A. (2011, September 30). Sylvia Robinson, ‘Mother of Hip-Hop,’ Dies at 75. Rolling Stone. Consulté le 4 avril 2023, depuis https://www.rollingstone.com/music/music-news/sylvia-robinson-mother-of-hip-hop-dies-at-75-82232/
  2. Bush, J. (s.d.). Sylvia Robinson | Biography & History. AllMusic. Consulté le 4 avril 2023, depuis https://www.allmusic.com/artist/sylvia-robinson-mn0000037938/biography