Randy Rhoads : Le virtuose de la guitare électrique

Jeunesse et formation

Randy Rhoads est né le 6 décembre 1956 à Santa Monica, Californie. Il grandit dans une famille de musiciens : sa mère, Delores Rhoads, était professeure de musique et directrice d’une école de musique. Dès son plus jeune âge, Randy est initié à la musique et commence à apprendre la guitare classique à l’âge de 7 ans.

Débuts avec Quiet Riot

Randy Rhoads rejoint le groupe Quiet Riot en 1973, alors qu’il n’a que 16 ans. Le groupe connaît un certain succès local en Californie, mais ne parvient pas à percer à l’échelle nationale. Malgré cela, Randy Rhoads se fait remarquer pour son jeu de guitare exceptionnel et son style unique.

Randy Rhoads AMAZING Guitar Solo – Quiet Riot 1979 (Suicide Solution)!!

Collaboration avec Ozzy Osbourne

En 1979, Randy Rhoads quitte Quiet Riot pour rejoindre Ozzy Osbourne, qui cherche un guitariste pour son premier album solo, «Blizzard of Ozz». Cette collaboration propulse Rhoads sur le devant de la scène internationale. Ensemble, ils enregistrent deux albums devenus des classiques du heavy metal : «Blizzard of Ozz» (1980) et «Diary of a Madman» (1981).

OZZY OSBOURNE – «Mr. Crowley» 1981 (Live Video)

Influence et héritage

Le style de jeu de Randy Rhoads mêle des éléments de musique classique à des techniques de guitare électrique, ce qui lui vaut d’être considéré comme l’un des meilleurs guitaristes de tous les temps. Il a influencé de nombreux musiciens, dont Eddie Van Halen, Zakk Wylde et Yngwie Malmsteen.

Décès tragique

Le 19 mars 1982, alors qu’il est en tournée avec Ozzy Osbourne, Randy Rhoads trouve la mort dans un accident d’avion à seulement 25 ans. Sa disparition prématurée laisse un grand vide dans le monde du rock et contribue à en faire une légende.

Postérité

Malgré sa carrière écourtée, l’influence de Randy Rhoads perdure et il est régulièrement cité parmi les plus grands guitaristes de tous les temps. En 2021, il est intronisé à titre posthume au Rock and Roll Hall of Fame dans la catégorie «Musical Excellence».

Références

  1. Wall, M. (2011). Randy Rhoads: The Quiet Riot Years. Omnibus Press.
  2. Rosen, S. (2002). The Randy Rhoads Story. Cherry Lane Music.
  3. Rock and Roll Hall of Fame. (2021). Randy Rhoads. Consulté le 4 avril 2023, depuis https://www.rockhall.com/inductees/randy-rhoads