Tupac Shakur : Vie, carrière et héritage

Introduction

Tupac Amaru Shakur, également connu sous le nom de 2Pac, est né le 16 juin 1971 et décédé le 13 septembre 1996. Il était un rappeur, acteur et poète américain, souvent considéré comme l’un des meilleurs rappeurs de tous les temps[1]. Tupac a vendu plus de 75 millions de disques dans le monde entier et est connu pour ses textes engagés et provocateurs, ainsi que pour sa vie tumultueuse[2].

Jeunesse et débuts

Tupac est né à East Harlem, New York, d’une famille militante : sa mère, Afeni Shakur, était une membre active des Black Panthers. Il a grandi dans un environnement difficile, marqué par la pauvreté, la violence et la criminalité[3]. Shakur a étudié le théâtre, la danse et la musique à la Baltimore School for the Arts avant de déménager à Marin City, en Californie, où il a commencé sa carrière musicale[4].

Sa carrière a débuté en tant que membre du groupe de hip-hop Digital Underground, avec lequel il a participé à deux albums[5]. En 1991, Tupac a lancé sa carrière solo avec la sortie de son premier album «2Pacalypse Now». L’album a été controversé en raison de ses paroles explicites et politiquement chargées, mais il a également été salué pour son honnêteté et son réalisme[6].

Carrière musicale et succès

Au cours de sa carrière, Tupac a sorti cinq albums studio et de nombreux singles à succès. Son deuxième album, «Strictly 4 My N.I.G.G.A.Z.», est sorti en 1993 et a été certifié disque de platine[7]. L’album contenait les singles à succès «Keep Ya Head Up» et «I Get Around».

Son troisième album, «Me Against the World» (1995), a été enregistré alors qu’il purgeait une peine de prison pour agression sexuelle. L’album a été un succès critique et commercial, atteignant la première place du classement Billboard 200 et étant certifié double disque de platine[8]. «Me Against the World» est souvent considéré comme le chef-d’œuvre de Tupac, avec des chansons telles que «Dear Mama» et «So Many Tears».

En 1996, Tupac a sorti son quatrième album «All Eyez on Me», qui est devenu son album le plus vendu et a été certifié disque de diamant aux États-Unis[9]. L’album contenait les singles à succès «California Love» et «How Do U Want It».

Tupac-2 of Amerikaz Most Wanted Live from:The House of Blues.

Vie personnelle et mort

Tupac a été impliqué dans de nombreux conflits et controverses tout au long de sa vie, y compris des arrestations pour agression et une fusillade en 1994 à New York, qui l’a laissé avec cinq blessures par balle[10].

Le 7 septembre 1996, Tupac a été abattu dans une voiture à Las Vegas après avoir assisté à un combat de boxe. Il est décédé des suites de ses blessures six jours plus tard, le 13 septembre 1996[11]. Le meurtre de Tupac Shakur reste non résolu, et il y a eu de nombreuses théories et spéculations entourant sa mort.

2Pac – California Love feat. Dr. Dre (Dirty) (Music Video) HD

Héritage et influence

Tupac Shakur est considéré comme l’un des rappeurs les plus influents et les plus importants de l’histoire, avec un impact durable sur la culture hip-hop et la musique en général. Son héritage perdure grâce à sa musique, ses paroles provocantes et sa personnalité complexe. Il est souvent cité comme une influence majeure par des artistes tels qu’Eminem, Kendrick Lamar et J. Cole[12].

En plus de sa carrière musicale, Tupac a également joué dans plusieurs films, dont «Juice» (1992), «Poetic Justice» (1993) et «Gridlock’d» (1997). Après sa mort, plusieurs albums posthumes ont été publiés, contenant des chansons inédites et des remixes[13].

Tupac était également un poète talentueux. Son recueil de poèmes, «The Rose That Grew from Concrete», publié à titre posthume en 1999, a été bien accueilli par la critique et a démontré sa sensibilité et son talent pour l’écriture[14].

Conclusion

Tupac Shakur était un artiste complexe et talentueux dont l’impact sur la musique et la culture hip-hop est indéniable. Malgré une vie tumultueuse et une mort tragique, son héritage perdure à travers sa musique, ses films et ses écrits. Tupac a laissé une empreinte indélébile sur le monde de la musique et continue d’influencer et d’inspirer les artistes à ce jour.

Références

  1. Rolling Stone. (2011). 100 Greatest Artists. Retrieved from https://www.rollingstone.com/music/music-lists/100-greatest-artists-147446/2pac-147501/
  2. RIAA. (n.d.). Gold & Platinum. Retrieved from https://www.riaa.com/gold-platinum/
  3. Dyson, M. E. (2006). Holler If You Hear Me: Searching for Tupac Shakur. New York: Basic Civitas Books.
  4. White, A. (2016). Rebel for the Hell of It: The Life of Tupac Shakur. London: Aurum Press.
  5. Erlewine, S. T. (n.d.). Tupac Shakur Biography & History. AllMusic. Retrieved from https://www.allmusic.com/artist/tupac-shakur-mn0000921895/biography
  6. Pareles, J. (1991). Recordings View; A Rapper’s Stern Homilies. The New York Times. Retrieved from https://www.nytimes.com/1991/12/15/arts/recordings-view-a-rapper-s-stern-homilies.html
  7. RIAA. (n.d.). Gold & Platinum. Retrieved from https://www.riaa.com/gold-platinum/
  8. Billboard. (1995). Tupac Shakur’s ‘Me Against the World’ Hits No. 1 on the Billboard 200. Retrieved from https://www.billboard.com/articles/columns/the-juice/6509358/tupac-shakur-me-against-the-world-no-1-billboard-200
  9. RIAA. (n.d.). Gold & Platinum. Retrieved