Roxy Music : Pionniers du Glam Rock et de l’Art Rock

Introduction

Roxy Music est un groupe britannique formé en 1970 par le chanteur Bryan Ferry, le bassiste Graham Simpson, le guitariste Phil Manzanera, le saxophoniste Andy Mackay, le claviériste Brian Eno et le batteur Paul Thompson. Le groupe est souvent considéré comme l’un des pionniers du glam rock et de l’art rock, grâce à sa combinaison unique de musique, de mode et de performance[1]. Roxy Music est célèbre pour sa fusion de styles musicaux variés, allant du rock progressif au pop, en passant par le funk et l’électronique.

Carrière musicale

Les débuts et la montée en popularité (1972-1975)

Roxy Music a sorti son premier album éponyme en 1972, qui a été un succès critique et commercial, atteignant la 10e place des charts britanniques[2]. L’album contenait des titres populaires tels que «Virginia Plain» et «Re-Make/Re-Model». Le groupe a rapidement gagné en popularité grâce à son style de scène flamboyant et à son approche novatrice de la musique rock.

En 1973, Roxy Music a sorti son deuxième album, «For Your Pleasure», qui a consolidé leur statut de groupe avant-gardiste. Cependant, peu de temps après la sortie de l’album, Brian Eno a quitté le groupe en raison de tensions créatives[3]. Il a été remplacé par Eddie Jobson, qui a contribué aux claviers et au violon sur les albums suivants.

Succès commercial et séparation temporaire (1975-1979)

Le groupe a continué à connaître un succès commercial avec des albums tels que «Siren» (1975), qui incluait le single à succès «Love is the Drug», et «Manifesto» (1979). Malgré leur succès, les membres du groupe ont commencé à poursuivre des projets solos à la fin des années 70, ce qui a conduit à une séparation temporaire de Roxy Music en 1976.

Retour et dissolution définitive (1980-1983)

Roxy Music s’est reformé en 1980 avec la sortie de «Flesh and Blood», qui a atteint la première place des charts britanniques[4]. Le groupe a continué à enregistrer et à se produire ensemble jusqu’à leur dissolution définitive en 1983, après la sortie de leur dernier album, «Avalon», qui est considéré comme l’un de leurs meilleurs travaux[5].

Roxy Music – Love Is The Drug

Héritage et influence

Roxy Music est souvent cité comme l’une des principales influences de nombreux artistes et groupes, notamment David Bowie, U2, Duran Duran, The Talking Heads et Siouxsie and the Banshees. Le groupe a été intronisé au Rock and Roll Hall of Fame en 2019[6].

Projets solos et collaborations

Après la dissolution de Roxy Music, les membres du groupe ont continué à travailler sur divers projets musicaux. Bryan Ferry a poursuivi une carrière solo réussie, sortant plusieurs albums à succès tels que «Boys and Girls» (1985) et «Bête Noire» (1987). Phil Manzanera a également continué à jouer et à produire de la musique, travaillant avec des artistes tels que David Gilmour de Pink Floyd et Brian Eno. Andy Mackay a collaboré avec divers musiciens et a sorti des albums en solo, tandis que Paul Thompson a rejoint d’autres groupes et a travaillé en tant que musicien de studio.

Conclusion

Roxy Music a laissé un héritage durable dans l’histoire de la musique rock, en particulier grâce à leur fusion unique de styles musicaux et à leur sens du spectacle. Leur influence peut être entendue dans de nombreux groupes et artistes qui ont suivi, et leur contribution à l’évolution de la musique rock et pop reste incontestée.

Références