Dire Straits : une étude approfondie

Introduction

Dire Straits est un groupe de rock britannique formé à Londres en 1977 par Mark Knopfler (chant et guitare), son frère David Knopfler (guitare), John Illsley (basse) et Pick Withers (batterie). Le groupe a connu un succès commercial et critique considérable tout au long de sa carrière, avec des ventes d’albums dépassant les 120 millions d’exemplaires dans le monde[1]. Ils ont été intronisés au Rock and Roll Hall of Fame en 2018[2].

Les débuts et le succès

Dire Straits a sorti son premier album éponyme en 1978, qui a été bien accueilli par la critique et a atteint la deuxième place des charts britanniques[3]. Le single «Sultans of Swing» est devenu un hit mondial et a établi le style de guitare caractéristique de Mark Knopfler.

Au cours des années 1980, le groupe a continué à connaître un succès commercial avec des albums tels que «Making Movies» (1980), «Love Over Gold» (1982) et «Brothers in Arms» (1985). «Brothers in Arms» est devenu l’un des albums les plus vendus de tous les temps, avec plus de 30 millions d’exemplaires vendus dans le monde[4]. Le single «Money for Nothing» a remporté le Grammy Award de la meilleure performance rock par un duo ou un groupe avec chant en 1986[5].

Dire Straits – Brothers In Arms (Official Music Video)

Le style musical

Le style musical de Dire Straits est principalement caractérisé par le jeu de guitare de Mark Knopfler, qui utilise souvent la technique du fingerpicking au lieu du médiator. Le groupe a été influencé par divers genres musicaux, tels que le rock, le blues, le jazz et la country. Leurs chansons sont souvent narratives et traitent de sujets tels que l’amour, la nostalgie et la vie quotidienne.

Dire Straits – Sultans Of Swing (Official Music Video)

La dissolution et les projets solo

Dire Straits s’est dissous en 1995 après la sortie de leur dernier album, «On Every Street» (1991). Depuis lors, Mark Knopfler a poursuivi une carrière solo réussie, sortant plusieurs albums et travaillant également sur des bandes originales de films. John Illsley a également sorti des albums solo et a exposé ses peintures dans des galeries d’art.

Retours et rumeurs de réunion

Malgré la dissolution de Dire Straits en 1995, il y a eu plusieurs rumeurs de réunion au fil des ans. Cependant, Mark Knopfler a déclaré à plusieurs reprises qu’il n’avait pas l’intention de reformer le groupe. Lors de l’intronisation de Dire Straits au Rock and Roll Hall of Fame en 2018, Mark Knopfler n’était pas présent à la cérémonie, ce qui a renforcé l’idée qu’une réunion était peu probable[6].

Néanmoins, certains membres de Dire Straits se sont réunis sous le nom de «Dire Straits Legacy» pour des tournées et des performances en direct. Cette formation comprend d’anciens membres du groupe, tels que John Illsley et Phil Palmer, ainsi que d’autres musiciens. Bien que cette formation ne soit pas considérée comme une réunion officielle de Dire Straits, elle permet aux fans de revivre la musique du groupe en concert[7].

MARK KNOPFLER (Dire Straits) & ERIC CLAPTON – Walk of Life

Influence sur la technologie musicale

Dire Straits a également joué un rôle important dans le développement et la popularisation de la technologie musicale. Leur album «Brothers in Arms» a été l’un des premiers à être entièrement enregistré et mixé sur un équipement numérique[8]. De plus, la vidéo de «Money for Nothing» a été l’une des premières à utiliser l’animation par ordinateur, contribuant à la popularisation du format de vidéoclip et à l’essor de MTV[9].

L’héritage

L’héritage de Dire Straits continue d’être ressenti dans le monde de la musique rock. Le groupe est souvent cité comme une influence majeure sur de nombreux artistes et groupes, notamment Eric Clapton, John Mayer et The Killers. Leur musique est également présente dans de nombreux films et émissions de télévision, contribuant à maintenir leur popularité auprès des nouvelles générations de fans.

Conclusion

Dire Straits a marqué l’histoire du rock grâce à sa musique innovante, son succès commercial et son influence sur d’autres artistes et sur l’industrie musicale. Le groupe a su captiver des générations de fans et a laissé un héritage qui perdure malgré sa dissolution. Avec des membres qui poursuivent des projets solo et une formation non officielle continuant à jouer la musique du groupe, l’impact de Dire Straits sur le monde de la musique reste indéniable.

Références

  1. Erlewine, S.T. (n.d.). Dire Straits : Biographie. AllMusic. Récupéré de https://www.allmusic.com/artist/dire-straits-mn0000193004/biography
  2. The Rock and Roll Hall of Fame. (2018). Dire Straits. Récupéré de https://www.rockhall.com/inductees/dire-straits
  3. Official Charts Company. (n.d.). Dire Straits. Récupéré de https://www.officialcharts.com/artist/16597/dire-straits/
  4. RIAA. (n.d.). Dire Straits – Brothers in Arms. Récupéré de https://www.riaa.com/gold-platinum/?tab_active=default-award&se=Dire+Straits#search_section
  5. Grammy Awards. (n.d.). Dire Straits. Récupéré de https://www.grammy.com/grammys/artists/dire-straits/10156
  6. Greene, A. (2018). Dire Straits’ Rock Hall Induction: Inside the Drama. Rolling Stone. Récupéré de https://www.rollingstone.com/music/music-news/dire-straits-rock-hall-induction-inside-the-drama-630408/
  7. Dire Straits Legacy. (n.d.). About. Récupéré de https://www.dslegacy.com/about
  8. Buskin, R. (2006). Classic Tracks: Dire Straits’ «Money for Nothing». Sound on Sound. Récupéré de https://www.soundonsound.com/people/classic-tracks-dire-straits-money-nothing
  9. MTV. (n.d.). Dire Straits – Money for Nothing. Récupéré de http://www.mtv.com/video-clips/lfoeu5/dire-straits-money-for-nothing