Glyn Johns : L’ingénieur du son et producteur britannique influent dans l’histoire du rock

Introduction

Glyn Johns (né en 1942) est un ingénieur du son, producteur et mixeur britannique qui a travaillé avec certains des plus grands noms de la musique rock, notamment The Rolling Stones, The Who, Led Zeppelin et The Eagles. Il a joué un rôle déterminant dans la création de certains des albums les plus emblématiques de l’histoire du rock et a contribué à façonner le son de la musique rock moderne.

Débuts et carrière

Glyn Johns a commencé sa carrière dans les années 1960 en travaillant comme ingénieur du son dans divers studios d’enregistrement britanniques. Il a rapidement acquis une réputation pour son talent et son oreille pour la musique, ce qui l’a amené à travailler avec des artistes tels que The Rolling Stones, The Beatles et The Who.

Collaboration avec des artistes légendaires

Au cours de sa carrière, Glyn Johns a travaillé avec un grand nombre d’artistes légendaires et a été impliqué dans la production de nombreux albums emblématiques. Parmi ses collaborations les plus notables, on peut citer :

  • The Rolling Stones : Johns a travaillé avec le groupe sur plusieurs albums, notamment «Beggars Banquet» et «Let It Bleed».
  • The Who : Il a été l’ingénieur du son pour l’album «Who’s Next» et a également produit «The Who By Numbers».
  • Led Zeppelin : Johns a travaillé en tant qu’ingénieur du son sur le premier album du groupe, «Led Zeppelin».
  • The Eagles : Il a produit leur premier album éponyme ainsi que «Desperado».

Techniques d’enregistrement

Glyn Johns est particulièrement connu pour sa technique d’enregistrement de la batterie, qui implique l’utilisation de seulement quatre microphones pour capturer le son de l’ensemble de la batterie. Cette technique, connue sous le nom de «méthode Glyn Johns», a été largement adoptée par d’autres ingénieurs du son et a contribué à façonner le son caractéristique de la batterie dans la musique rock.

Héritage et reconnaissance

Glyn Johns a laissé une marque indélébile sur l’histoire de la musique rock grâce à son travail en tant qu’ingénieur du son et producteur. Son approche innovante des techniques d’enregistrement et ses collaborations avec certains des plus grands artistes de l’histoire du rock ont contribué à définir le son de la musique rock moderne. En 2012, il a été intronisé au Rock and Roll Hall of Fame en tant que récipiendaire du prix Ahmet Ertegun.

Sources