Donna Summer : La reine du disco

Introduction

Donna Summer, née LaDonna Adrian Gaines le 31 décembre 1948 à Boston, Massachusetts, et décédée le 17 mai 2012, était une chanteuse et compositrice américaine surnommée «la reine du disco». Elle a connu un succès mondial dans les années 1970 et 1980 avec des hits tels que «Love to Love You Baby», «I Feel Love» et «Hot Stuff».

Carrière musicale

Donna Summer commence sa carrière musicale en chantant dans des groupes locaux à Boston, avant de rejoindre une production de la comédie musicale «Hair» en Europe. C’est là qu’elle rencontre le producteur Giorgio Moroder, avec qui elle collabore tout au long de sa carrière.

Son premier album, «Lady of the Night» (1974), passe relativement inaperçu, mais c’est avec son deuxième album, «Love to Love You Baby» (1975), qu’elle explose sur la scène internationale. La chanson éponyme est un succès majeur, propulsant Summer au rang de superstar de la disco.

Summer enchaîne les succès tout au long des années 1970 et 1980 avec des albums tels que «I Remember Yesterday» (1977), «Bad Girls» (1979) et «She Works Hard for the Money» (1983). Elle se distingue également en tant qu’actrice, jouant dans le film «Thank God It’s Friday» (1978) et remportant un Grammy pour la chanson «Last Dance» issue de la bande originale du film.

Donna Summer – I Feel Love [Studio Version]

Héritage et influence

Donna Summer a joué un rôle crucial dans la popularisation de la musique disco et a également influencé la musique électronique, en particulier grâce à sa collaboration avec Giorgio Moroder. Elle a remporté cinq Grammy Awards au cours de sa carrière et a vendu plus de 100 millions de disques à travers le monde.

Summer a été intronisée au Rock and Roll Hall of Fame en 2013, en reconnaissance de sa contribution importante à la musique et à la culture. Son héritage perdure à travers les nombreux artistes qui ont été influencés par sa musique et son style.

Sources