Don Kirshner : Le «Homme derrière la musique»

Introduction

Don Kirshner (1934-2011) était un producteur de musique, éditeur de chansons et entrepreneur américain qui a joué un rôle essentiel dans le développement de la musique populaire aux États-Unis des années 1950 aux années 1980. Surnommé «l’homme derrière la musique», Kirshner a lancé la carrière de nombreux artistes et groupes de renom et a été à l’origine de plusieurs projets musicaux novateurs.

Carrière musicale

Édition musicale et production

En 1958, Don Kirshner cofonde avec Al Nevins la société d’édition musicale Aldon Music, qui deviendra rapidement l’une des entreprises les plus influentes du secteur. Aldon Music a travaillé avec un certain nombre de compositeurs et paroliers talentueux, tels que Carole King, Gerry Goffin, Neil Sedaka et Howard Greenfield. Ensemble, ils ont écrit et produit des chansons pour des artistes tels que Bobby Darin, Connie Francis et The Shirelles.

The Monkees et The Archies

Dans les années 1960, Don Kirshner travaille en tant que producteur exécutif de musique pour les séries télévisées The Monkees et The Archie Show. Pour The Monkees, il est responsable de la sélection des chansons et de la supervision des enregistrements. Pour The Archie Show, Kirshner crée le groupe fictif The Archies, dont le single «Sugar, Sugar» devient un succès mondial en 1969.

Don Kirshner’s Rock Concert

En 1973, Don Kirshner lance l’émission de télévision «Don Kirshner’s Rock Concert», qui présente des performances en direct de nombreux artistes et groupes de rock et de pop. L’émission est diffusée jusqu’en 1981 et contribue à faire connaître des artistes tels que Billy Joel, The Eagles, The Ramones et Prince.

Héritage et reconnaissance

Don Kirshner a reçu plusieurs distinctions au cours de sa carrière, notamment le prix «Pioneer» de l’American Society of Composers, Authors and Publishers (ASCAP) en 2007. Son influence sur l’industrie de la musique et sa contribution au développement de la musique populaire américaine sont incontestables.

Sources