Genesis, pionniers du rock progressif et influence majeure dans la musique

Introduction

Genesis est un groupe de rock britannique formé en 1967, largement reconnu pour son rôle pionnier dans le développement du rock progressif. Au fil des années, le groupe a traversé plusieurs changements de membres, avec des musiciens tels que Peter Gabriel, Phil Collins, Tony Banks, Mike Rutherford et Steve Hackett contribuant à son succès. Genesis est également connu pour avoir influencé de nombreux autres artistes et groupes à travers le monde.

Formation et premiers albums

Genesis a été fondé par Peter Gabriel (chant), Tony Banks (claviers), Mike Rutherford (guitare, basse), Anthony Phillips (guitare) et Chris Stewart (batterie) alors qu’ils étaient encore étudiants à la Charterhouse School en Angleterre. Le groupe a signé avec le label Decca Records et a sorti son premier album, «From Genesis to Revelation», en 1969. Cependant, ce premier album n’a pas rencontré un grand succès commercial.

Le groupe a continué à expérimenter avec son style musical et, en 1970, Genesis a sorti «Trespass», marquant un tournant vers le rock progressif. Ce deuxième album a été mieux accueilli par la critique, et la popularité du groupe a commencé à croître.

Succès et changements de membres

Au début des années 1970, Genesis a connu une série de changements de membres, y compris le départ d’Anthony Phillips et l’arrivée de Steve Hackett à la guitare et Phil Collins à la batterie. Avec cette nouvelle formation, le groupe a sorti des albums tels que «Nursery Cryme» (1971), «Foxtrot» (1972) et «Selling England by the Pound» (1973), qui ont contribué à établir leur réputation en tant que groupe de rock progressif majeur.

En 1975, Peter Gabriel a quitté Genesis pour poursuivre une carrière solo, et Phil Collins a repris le chant principal en plus de la batterie. Sous la direction de Collins, le groupe a évolué vers un son plus commercial, avec des albums tels que «Duke» (1980), «Abacab» (1981) et «Genesis» (1983) obtenant un succès considérable.

Genesis – Firth Of Fifth/I Know What I Like (When in Rome 2007)

Période post-Genesis

Après avoir quitté Genesis en 1996, Phil Collins a continué à connaître un succès en solo et a également travaillé en tant que producteur et acteur. Tony Banks et Mike Rutherford ont également poursuivi des carrières solo et ont participé à d’autres projets musicaux.

En 2007, Banks, Rutherford et Collins se sont réunis pour une tournée de réunion intitulée «Turn It On Again: The Tour». En 2020, Genesis a annoncé une nouvelle tournée, «The Last Domino?», avec Collins, Rutherford et Banks.

Impact et héritage

L’impact de Genesis sur la musique rock et pop ne peut être sous-estimé. Leur travail dans les années 1970 a aidé à définir le genre du rock progressif, et leur musique a influencé d’innombrables groupes et artistes qui ont suivi. Des groupes comme Marillion, Yes et Rush ont tous cité Genesis comme une influence majeure sur leur propre musique.

En plus de leur impact musical, Genesis est également reconnu pour leurs performances scéniques innovantes et théâtrales. Les concerts du groupe dans les années 1970 et 1980 étaient souvent caractérisés par des costumes extravagants, des effets d’éclairage et des décors spectaculaires, jetant les bases pour les productions live grandioses qui sont devenues la norme dans l’industrie de la musique.

En 2010, Genesis a été intronisé au Rock and Roll Hall of Fame, soulignant l’importance et l’influence durables du groupe dans l’histoire de la musique. Aujourd’hui, la musique de Genesis continue d’être appréciée par les fans de tous âges, et leur héritage perdure à travers les nombreux artistes et groupes qu’ils ont inspirés.

Conclusion

Genesis a marqué l’histoire de la musique en tant que pionniers du rock progressif et influence majeure pour de nombreux artistes et groupes. Leur évolution musicale et les succès qu’ils ont rencontrés au fil des années témoignent de leur talent et de leur capacité à s’adapter à un paysage musical en constante évolution

Références

[1] Bowler, D., & Dray, B. (1992). Genesis: A Biography. Sidgwick & Jackson.

[2] Platts, R. (2001). Genesis: Inside & Out (1967-2000). Collector’s Guide Publishing.

[3] Genesis. (2021). Site officiel. Récupéré de https://www.genesis-music.com/

[4] Rock and Roll Hall of Fame. (2010). Genesis. Récupéré de https://www.rockhall.com/inductees/genesis