Syd Nathan : fondateur de King Records

Publicity photo donated to the Rock Hall Archives

Syd Nathan était un entrepreneur américain qui a fondé King Records, un label de musique indépendant basé à Cincinnati, Ohio. Nathan était connu pour son caractère tenace et sa capacité à découvrir et promouvoir de nouveaux talents.

Début de la carrière de Nathan

Syd Nathan est né en 1904 à Cincinnati. Il a travaillé dans l’industrie de la musique depuis son adolescence, commençant comme vendeur de disques et plus tard en tant que représentant des ventes pour des labels de musique. En 1943, Nathan a fondé King Records avec un investissement initial de 10 000 dollars. Au début, King Records se concentrait sur la production de musique country, blues et R&B.

Les débuts de King Records

King Records a connu un succès précoce avec des artistes comme Grandpa Jones, Roy Brown et Bull Moose Jackson. Nathan a également embauché un jeune ingénieur du son nommé Syd Frey pour améliorer la qualité sonore des enregistrements de King Records. Ensemble, Nathan et Frey ont mis au point une technique d’enregistrement innovante qui a permis à King Records de se démarquer de ses concurrents.

Nouvelle orientation musicale

Dans les années 1950, King Records a élargi sa portée en signant des artistes de doo-wop comme The Dominoes et Hank Ballard & The Midnighters. En 1954, King Records a sorti «Work With Me, Annie» de Hank Ballard & The Midnighters, une chanson qui a été censurée dans plusieurs États pour ses paroles suggestives.

Engagement pour les droits civils

Syd Nathan a également été un fervent défenseur des droits civils. En 1949, King Records a été l’un des premiers labels à signer des artistes noirs, avec notamment Joe Tex, Little Willie John et James Brown. Nathan était connu pour payer à ses artistes noirs le même salaire que ses artistes blancs, une pratique rare à l’époque.

Fin de la carrière de Nathan

Syd Nathan est décédé en 1968, laissant King Records dans un état financier difficile. En 1970, Starday Records a acheté King Records, mais a fermé le label en 1971. Cependant, l’héritage de Syd Nathan et de King Records a continué d’influencer la musique populaire, avec des artistes comme Elvis Presley, Bruce Springsteen et Bob Dylan citant l’influence de King Records sur leur musique.

Sources:

  • «Syd Nathan: The King of Cincinnati,» NPR, August 20, 2014.
  • «King Records,» Encyclopædia Britannica.
  • «Syd Nathan,» AllMusic.