Allen Toussaint : légende de la musique de la Nouvelle-Orléans

Né en 1938 à La Nouvelle-Orléans, Allen Toussaint a eu une carrière musicale de plusieurs décennies qui a influencé la musique américaine. Il a commencé à jouer du piano dès son plus jeune âge et a été inspiré par les grands noms de la musique de La Nouvelle-Orléans tels que Professor Longhair et Fats Domino.

Débuts de carrière

Au début des années 1960, Allen Toussaint s’est lancé dans la production musicale et a créé son propre label, Sansu Enterprises. Il a travaillé avec de nombreux artistes talentueux de La Nouvelle-Orléans, notamment Irma Thomas et The Meters. Il a également écrit des chansons pour d’autres artistes, notamment «Fortune Teller» pour Benny Spellman et «Working in the Coal Mine» pour Lee Dorsey.

Succès commercial

Dans les années 1970, Allen Toussaint a connu un grand succès commercial grâce à ses propres enregistrements, notamment l’album «Southern Nights» en 1975. Il a également continué à travailler avec d’autres artistes, produisant notamment l’album «Lady Marmalade» de Labelle en 1974.

Allen Toussaint – Southern Nights (Later Archive)

Reconnaissance tardive

Bien qu’Allen Toussaint ait connu un grand succès commercial, il n’a pas été reconnu à sa juste valeur pour son influence sur la musique américaine avant la fin de sa carrière. En 1998, il a été intronisé au Rock and Roll Hall of Fame et en 2013, il a reçu un Grammy Lifetime Achievement Award.

Héritage

Allen Toussaint a laissé un héritage durable dans le monde de la musique, influençant de nombreux artistes tels que Elvis Costello et Dr. John. Sa musique continue d’être appréciée dans le monde entier et est considérée comme un élément essentiel de la musique de La Nouvelle-Orléans.

Sources