The (Young) Rascals : un groupe phare du rock américain des années 60

The (Young) Rascals, également connus sous le nom de The Rascals, est un groupe de rock américain originaire de Garfield, dans le New Jersey. Le groupe est actif de 1964 à 1972 et est considéré comme l’un des groupes les plus influents de la scène rock des années 60.

Formation et début de carrière

Le groupe est formé en 1964 par le chanteur et claviériste Felix Cavaliere, le guitariste Gene Cornish, le bassiste Eddie Brigati et le batteur Dino Danelli. Leur premier single, «I Ain’t Gonna Eat Out My Heart Anymore», sorti en 1965, est un succès immédiat.

Leur album éponyme, sorti en 1966, contient des tubes tels que «Good Lovin'», «Mustang Sally» et «In the Midnight Hour». Le groupe connaît un succès immédiat et est salué par la critique pour son mélange de rock, de soul et de R&B.

Les années de gloire

Au cours des années suivantes, The (Young) Rascals enchaînent les tubes avec des chansons comme «Groovin'», «A Beautiful Morning» et «People Got to Be Free». Le groupe est également connu pour son engagement politique et social, notamment avec leur chanson «People Got to Be Free», qui est devenue un hymne pour le mouvement des droits civiques.

En 1968, le groupe change son nom pour The Rascals et continue de sortir des albums à succès comme «Freedom Suite» et «See». Cependant, à la fin des années 60, les tensions au sein du groupe commencent à se faire sentir et en 1972, The Rascals se sépare.

Post-séparation

Après la séparation du groupe, Felix Cavaliere et Dino Danelli forment le groupe The Rascals, tandis que Gene Cornish et Eddie Brigati forment le groupe Bulldog. Les deux groupes enregistrent des albums mais ne connaissent pas le même succès que The (Young) Rascals.

En 1997, The (Young) Rascals sont intronisés au Rock and Roll Hall of Fame. En 2012, le groupe se réunit pour une série de concerts.

Sources :