Willie Dixon : le parrain du blues de Chicago

Willie Dixon at Monterey Jazz Festival, 1981. © Brian McMillen / brianmcmillen@hotmail.com

Willie Dixon est une figure incontournable de l’histoire du blues de Chicago. À la fois auteur, compositeur, bassiste et chanteur, il a contribué de manière significative au développement de ce style musical et a influencé de nombreux artistes par la suite.

La vie de Willie Dixon

Willie Dixon est né en 1915 à Vicksburg, Mississippi, et a grandi dans une famille de musiciens. Il a appris à jouer de la basse, du violon et de la contrebasse tout en travaillant dans les champs de coton. En 1936, il s’installe à Chicago, où il commence à jouer dans des clubs de blues. Il a ensuite rejoint le groupe de Big Bill Broonzy et a travaillé avec d’autres grands noms du blues tels que Muddy Waters, Howlin’ Wolf et Little Walter.

Sa contribution à la musique

Willie Dixon est surtout connu pour son travail d’auteur-compositeur. Il a écrit de nombreux classiques du blues, tels que «Hoochie Coochie Man», «I Just Want to Make Love to You» et «Spoonful». Il a également produit de nombreux enregistrements pour Chess Records, l’un des principaux labels de blues de l’époque.

Son influence

Willie Dixon a eu une influence majeure sur de nombreux artistes, y compris les Rolling Stones, Led Zeppelin et Cream. Ses chansons ont été reprises par des centaines d’artistes, de Jeff Beck à Elvis Presley. Sa musique a été un pont entre le blues traditionnel et le rock and roll moderne.

Récompenses

En 1980, Willie Dixon a été introduit au Blues Hall of Fame. En 1994, il a été intronisé au Rock and Roll Hall of Fame en tant que «Early Influence». En 2007, il a été honoré par la Recording Academy avec un Grammy Lifetime Achievement Award.

Sources: