La légende soul d’Al Green

Al Green, de son vrai nom Albert Greene, est l’une des plus grandes voix de la soul et du rhythm and blues. Né en 1946 à Forrest City, dans l’Arkansas, il est le neuvième enfant d’une famille de dix enfants. Il a commencé sa carrière musicale dans les années 60 et a enregistré de nombreux tubes inoubliables comme «Let’s Stay Together» ou encore «Love and Happiness». Sa musique, à la fois douce et entraînante, a conquis le cœur de nombreux fans à travers le monde.

Débuts de carrière

Al Green a commencé sa carrière musicale dans les années 60 en tant que membre du groupe The Creations, mais c’est en solo qu’il a connu le succès. Il a signé avec le label Hi Records en 1969 et a enregistré son premier album, «Green Is Blues», qui a rencontré un certain succès. Il a ensuite sorti plusieurs autres albums, notamment «Let’s Stay Together» en 1972, qui est devenu un véritable phénomène musical.

La musique d’Al Green

La musique d’Al Green est un mélange de soul, de rhythm and blues et de gospel. Sa voix chaude et sensuelle, associée à des rythmes entraînants, a fait de lui l’un des artistes les plus populaires des années 70. Ses chansons parlent souvent d’amour et de relations amoureuses, et ont un caractère intemporel qui les rend toujours actuelles aujourd’hui.

La conversion religieuse

Au sommet de sa carrière, Al Green a subi une expérience religieuse qui a radicalement changé sa vie. En 1974, il a été victime d’un accident qui l’a amené à reconsidérer sa vie et sa carrière musicale. Il a alors décidé de se consacrer à la religion et a été ordonné pasteur en 1976. Depuis lors, il a continué à enregistrer de la musique, mais a également dirigé une église à Memphis, dans le Tennessee.

Récompenses et héritage

Al Green a remporté de nombreux prix au cours de sa carrière, notamment onze Grammy Awards. Il a également été intronisé au Rock and Roll Hall of Fame en 1995. Sa musique a influencé de nombreux artistes, notamment Prince, qui a déclaré que la voix d’Al Green était la plus belle qu’il avait jamais entendue.

Sources :