Queen : la légende du rock britannique

Introduction

Queen est un groupe de rock britannique formé en 1970 à Londres. Le groupe est composé de Freddie Mercury (chant et piano), Brian May (guitare et chant), Roger Taylor (batterie et chant) et John Deacon (basse). Queen est considéré comme l’un des plus grands groupes de rock de tous les temps, grâce à sa musique éclectique, ses performances scéniques spectaculaires et la voix inoubliable de Freddie Mercury.

Les débuts du groupe (1970-1973)

Les membres de Queen se sont rencontrés alors qu’ils étaient étudiants à Londres. Brian May et Roger Taylor faisaient partie d’un groupe appelé Smile, tandis que Freddie Mercury était membre d’un autre groupe, Wreckage. Après la dissolution de Smile, Mercury a rejoint May et Taylor et a suggéré de changer le nom du groupe pour Queen[1]. John Deacon a rejoint le groupe en 1971 en tant que bassiste[2].

Le premier album éponyme de Queen, sorti en 1973, mélangeait des éléments de rock progressif, hard rock et heavy metal. Bien que l’album n’ait pas connu un grand succès commercial à sa sortie, il a depuis été reconnu comme un album important dans la carrière du groupe[3].

Queen – Keep Yourself Alive (Official Video)

La montée en puissance et les succès mondiaux (1974-1980)

En 1974, Queen a sorti son deuxième album, «Queen II», qui contenait des éléments de rock progressif, de glam rock et de musique classique. L’album a atteint la cinquième place des charts britanniques[4]. Le single «Seven Seas of Rhye» est devenu leur premier succès, atteignant la dixième place des charts au Royaume-Uni[5].

Avec l’album «Sheer Heart Attack» (1974), Queen a connu son premier succès international grâce au single «Killer Queen», qui a atteint la deuxième place des charts britanniques et la douzième place aux États-Unis[6]. L’album a également été un succès critique et commercial, se classant dans le top 10 des charts au Royaume-Uni et aux États-Unis.

En 1975, Queen a sorti «A Night at the Opera», considéré comme l’un de leurs meilleurs albums. L’album inclut le légendaire single «Bohemian Rhapsody», qui a été numéro un au Royaume-Uni pendant neuf semaines et a atteint la neuvième place aux États-Unis[7]. «A Night at the Opera» a également été un succès commercial, atteignant la première place des charts britanniques et la quatrième place aux États-Unis[8].

Au cours des années suivantes, Queen a continué à sortir des albums à succès, tels que «A Day at the Races» (1976), «News of the World» (1977) et «Jazz» (1978). Le groupe a également connu un succès international avec des singles tels que «Somebody to Love», «We Will Rock You» et «Don’t Stop Me Now».

Queen – Bohemian Rhapsody (Official Video Remastered)

Les années 1980 et la diversification musicale

Dans les années 1980, Queen a continué à expérimenter différents styles musicaux. «The Game» (1980) incluait des éléments de rockabilly, funk et disco, et a produit deux des plus grands succès du groupe, «Another One Bites the Dust» et «Crazy Little Thing Called Love»[9]. L’album a atteint la première place aux États-Unis et la deuxième place au Royaume-Uni[10].

En 1981, Queen s’est associé à David Bowie pour enregistrer la chanson «Under Pressure», qui est devenue un succès international et a atteint la première place des charts au Royaume-Uni[11]. Au cours de cette décennie, le groupe a sorti d’autres albums notables, tels que «Hot Space» (1982), «The Works» (1984) et «A Kind of Magic» (1986).

Queen a également été connu pour ses performances en direct spectaculaires et innovantes. Leur performance au Live Aid en 1985 est souvent considérée comme l’une des meilleures performances en direct de l’histoire du rock[12].

Queen – Another One Bites The Dust (Official Video)

La fin de l’ère Freddie Mercury et l’après Queen (1990-2000)

Le dernier album de Queen avec Freddie Mercury, «Innuendo» (1991), a été marqué par la maladie du chanteur. Malgré cela, l’album a été un succès, atteignant la première place des charts au Royaume-Uni[13]. Mercury est décédé en novembre 1991 des suites du SIDA[14]. En 1995, le groupe a sorti «Made in Heaven», un album posthume composé d’enregistrements réalisés avant la mort de Mercury.

Après la mort de Mercury, les membres restants de Queen ont continué à travailler sur divers projets solo et ont occasionnellement joué ensemble lors de concerts spéciaux. En 2001, ils ont été intronisés au Rock and Roll Hall of Fame[15].

Queen + Paul Rodgers et Queen + Adam Lambert (2004-présent)

En 2004, Brian May et Roger Taylor ont annoncé leur collaboration avec le chanteur Paul Rodgers, formant le groupe Queen + Paul Rodgers. Ils ont effectué une tournée mondiale et sorti un album studio, «The Cosmos Rocks» (2008), avant de se séparer en 2009.

Depuis 2011, May et Taylor se produisent avec le chanteur Adam Lambert sous le nom de Queen + Adam Lambert. Le groupe a effectué plusieurs tournées mondiales et continue de célébrer l’héritage de Queen et de Freddie Mercury.

Queen + Paul Rodgers – The Show Must Go On (Live)
Queen + Adam Lambert – Somebody To Love (Live on X-Factor 2014)

Conclusion

Queen est l’un des groupes de rock les plus emblématiques et influents de tous les temps. Leurs albums et singles à succès, ainsi que les performances scéniques captivantes de Freddie Mercury, ont laissé une marque indélébile dans l’histoire de la musique.

Références

[1] Rolling Stone, «Queen Biography», [en ligne] Disponible sur : https://www.rollingstone.com/music/music-news/queen-biography-102446/ [2] The Guardian, «John Deacon: the quiet man of Queen», [en ligne] Disponible sur : https://www.theguardian.com/music/2011/may/19/john-deacon-queen [3] AllMusic, «Queen – Queen», [en ligne] Disponible sur : https://www.allmusic.com/album/queen-mw0000189116 [4] Official Charts Company, «Queen – Queen II», [en ligne] Disponible sur : https://www.officialcharts.com/search/albums/queen%20ii/ [5] Official Charts Company, «Queen – Seven Seas of Rhye», [en ligne] Disponible sur : https://www.officialcharts.com/search/singles/seven-seas-of-rhye/ [6] Official Charts Company, «Queen – Killer Queen», [en ligne] Disponible sur : https://www.officialcharts.com/search/singles/killer-queen/ [7] Official Charts Company, «Queen – Bohemian Rhapsody», [en ligne] Disponible sur : https://www.officialcharts.com/search/singles/bohemian-rhapsody/ [8] Billboard, «Queen – A Night at the Opera», [en ligne] Disponible sur : https://www.billboard.com/music/queen/chart-history/TLP/song/312104 [9] BBC, «The story of Queen’s Crazy Little Thing Called Love», [en ligne] Disponible sur : https://www.bbc.co.uk/music/articles/cd7b1f15-8ce7-4a9f-bf7b-bf0540c66f4d [10] Official Charts Company, «Queen – The Game», [en ligne] Disponible sur : https://www.officialcharts.com/search/albums/the-game/ [11] Official Charts Company, «Queen & David Bowie – Under Pressure», [en ligne] Disponible sur : https://www.officialcharts.com/search/singles/under-pressure/ [12] BBC, «The day Queen became kings of Live Aid», [en ligne] Disponible sur : https://www.bbc.com/news/entertainment-arts-33528506 [13] Official Charts Company, «Queen – Innuendo», [en ligne] Disponible sur : https://www.officialcharts.com/search/albums/innuendo/ [14] The Guardian, «Freddie Mercury: Rock star’s lover Mary Austin cursed by his fortune», [en ligne] Disponible sur : https://www.theguardian.com/music/2013/mar/30/freddie-mercury-lover-mary-austin-cursed [15] Rock & Roll Hall of Fame, «Queen», [en ligne] Disponible sur : https://www.rockhall.com/inductees/queen