Chuck Berry




Chuck Berry, de son vrai nom Charles Edward Anderson Berry, (né à Saint Louis, Missouri le 18 octobre 1926) est un guitariste, chanteur et compositeur américain. Il fait partie des artistes les plus importants du rock’n’roll. Il a influencé de nombreux autres artistes, et son répertoire a été très souvent repris (dont ses titres les plus célèbres, Johnny B. Goode et Roll Over Beethoven). En 2003, Rolling Stone l’a classé sixième meilleur guitariste de tous les temps.

Biographie

Chuck Berry découvre la musique dans l’église locale où il se rend régulièrement avec ses six frères et sœurs. Ses parents font en effet partie de la chorale locale. Il est scolarisé à la Simmons Grade School puis à la Summer Grade School. Il apprend la basse dans le club musical Glee. En 1944, encore jeune homme, il passe 3 ans dans une maison de redressement pour tentative de cambriolage. À sa sortie, il travaille pour la General Motors et décide de se lancer dans la musique. Il a encore plus d’ennuis en décembre 1959, lorsqu’il invite une jeune apache de 14 ans qu’il a rencontrée à Mexico pour travailler dans son club de nuit (le « Berry’s Club Bandstand ») à Saint Louis. Après que la jeune fille a été arrêtée pour prostitution, c’est le tour de Berry, accusé pour sa part d’avoir transporté une mineure entre deux États pour l’exploiter. Berry fut condamné à 5 ans de prison et dut verser une amende de 5 000 $. Il est relâché en 1963.

Chuck Berry et Keith Richards

Malgré cela, son influence est restée profonde, particulièrement dans les groupes anglais des années 1960. Les Rolling Stones lui ont beaucoup emprunté dans leur style. Pendant des années, Chuck Berry a tourné avec sa seule guitare Gibson, confiant dans le fait qu’il pourrait trouver un groupe qui jouerait déjà sa musique. Parmi les artistes qui ont joué ce rôle, on trouve Bruce Springsteen ou Steve Miller. Après avoir profité de la vague oldies des années 1970, il a de nouveaux problèmes avec la justice en 1979. Accusé d’évasion fiscale, il plaide coupable et est condamné à 4 mois d’emprisonnement et 1 000 heures de travaux d’intérêt général

A la fin des années 1980, Berry ouvre un restaurant à Wentzville dans le Missouri, le « Southern Air » où il eut encore des problèmes avec la justice pour avoir placé des caméras dans les toilettes des femmes en 1990. Berry possède aussi un domaine à Wentzville, le Berry Park. Pendant des années, Berry y a hébergé des concerts de rock. Depuis, il a fermé ce domaine au public devant le caractère agité de certains de ses invités. À la fin des années 1970, Berry a continué à jouer régulièrement aux États-Unis et à travers le monde. Un mercredi par mois, il joue au Blueberry Hill, un restaurant et bar situé près de Saint Louis (Missouri).

Dans les années 1990, il a été à nouveau sous le feu des projecteurs pour un affaire de voyeurisme vis-à-vis de quelques unes de ses invitées.

Musique et influences

Alors qu’on débat encore du titre quelle a été la première chanson de rock’n’roll, les premiers enregistrements de Chuck Berry tel son premier succès »Maybellene» (1955) combinent déjà tous les éléments du rock, mélange de blues et de country, des textes simples qui parlent de filles et de voitures, des solos de guitare électrique sans compter le jeu de scène associé (dont la danse duckwalk, qu’il inventa) qui emportent l’adhésion du public …


Il élabore son style à partir d’harmonies simples et répétitives et de textes entrainants ou drôles, mais tout aussi simples. Il a été influencé par la musique country, mais aussi et surtout par le blues, notamment Muddy Waters, chanteur et guitariste qui a présenté Chuck Berry à Leonard Chess de Chess Records. Parmi les idoles de Chuck Berry on compte aussi Nat King Cole, chanteur et pianiste ou Louis Jordan.


Ses plus célèbres compositions ont été enregistrées par les disques Chess Records avec le pianiste Johnnie Johnson et le légendaire Willie Dixon à la basse, Fred Below aux percussions et bien sûr sa guitare.

Au cours de sa carrière, Chuck Berry a aussi enregistré des ballades comme »Havana Moon» et des chansons de blues telles que »Wee Wee Hours». Plus de 30 de ses titres se sont hissés dans le Top 10 et ses chansons ont été reprises d’innombrables fois par des groupes de blues, de country ou de rock’n’roll.

Il enregistre un nouveau tube en 1972 avec My Ding-a-ling.

Il est élu au panthéon du rock en 1986.



Roll Over Beethoven live à London en 1972

Chansons essentielles

1955MAYBELLENE
1955WEE WEE HOURS
1956BROWN EYED HANDSOME MAN
1956LET IT ROCK
1956ROLL OVER BEETHOVEN
1957AROUND AND AROUND
1957OH BABY DOLL
1957ROCK’N’ROLL MUSIC
1957SCHOOL DAY
1958CAROL
1958GUITAR BOOGIE
1958JOHNNY B. GOODE
1958LITTLE QUEENIE
1958SWEET LITTLE ROCK’N’ROLLER
1958SWEET LITTLE SIXTEEN
1959ALMOST GROWN
1959BACK IN THE U.S.A.
1959MEMPHIS
1960CONFESSIN’ THE BLUES
1960DOWN THE ROAD A PIECE
1960DRIFTING BLUES
1961(GET YOUR KICKS ON) ROUTE 66
1961GO-GO-GO
1961RIP IT UP
1964LITTLE MARIE
1964NADINE
1964YOU NEVER CAN TELL
1972MY DING-A-LING (live)


Albums recommandés


Son deuxième album avec plusieurs classiques

Chuck Berry - One Dozen Berrys 1958


Une excellente première compilation en 1959

Chuck Berry - Chuck Berry Is On Top 1959



Une compilation de 1964 avec des titres de l’époque

Chuck Berry - St Louis To Liverpool 1964


Cet album est no..21 sur le Top 500 de Rolling Stone

Chuck Berry - The Great Twenty-Eight 1982